Loubia marka/Allubya.

La Loubia markha (markha signifiant sauce) dans le monde orientale est une institution ancestrale au même titre que le couscous! Si si si !:).

Gorger, entre autres, de fer et des vertus lier aux épices qui l'accommode, la Loubia est incontournable et ce, Printemps-été, Automne-hiver !

La Loubia (Allubya) s'accompagne idéalement avec un bon pain maison ou une délicieuse galette kabyle, Arlhoum (recette sur mon blog), dans laquelle vous aurez incorporer des graines de sésame!:).
La viande dans la Loubia (Allubya)est souvent optionnelle, c'est selon les goûts, les régions ... 

C'est chaud, c'est prêt, je parsème le tout de coriandre fraîche et me dirige vers les convives déjà attablés avec un large sourire pour notre déjeuner sous le figuier :).

Ingrédients:
  • 1 kilo de haricots blanc ( ou haricots coco).
  • 1 kilo et 1/2 de collier de veau ou moins.
  • Quelques os à moelle.
  • 4 belles tomates.
  • 3 oignons.
  • 12 belles gousses d'ails.
  • 6 c à soupe de coriandre.
  • 3 c à soupe de persil plat.
3 c à café de curcuma, 3 c à café de gingembre, 3 c à café de paprika, 4 c à café de piment en poudre ( n'en mettait pas si vous êtes sensible), 2 c à café de poivre et 5 c à café se sel fin.

Préparation:
  • 2 jours avant, tremper vos haricots blancs dans un grand volume d'eau. Il faut que l'eau recouvre largement les haricots qui eux vont gonflés et prendre du volume. Vous devrez durant ces 48 h changer l'eau 2 fois par jours ( cela réconciliera tout ceux qui sont fâchés avec la digestion du haricot blanc)!:).
Jour J:
Rincer vos haricots blancs puis fait les cuirs 20 minutes dans une eau bouillante. En fin de cuisson rincez les rapidement et réserver.
  • Coupez votre collier de veau en gros morceaux.
  • Faites les rissoler dans de l'huile neutre. Saler et poivrer.

  • Ajouter les haricots blancs puis remuer.


  • Ajoutez les tomates mondées et bien concassées. Remuez puis ajouter les oignons coupés en brunoise.(petits dés)

  • Ajoutez l'ail couper en brunoise, la coriandre et le persil ciselés. Mélangez.

  • Ajouter les épices, le sel et poivre. Faites comme sur la photo pour plus de pratique lol.


  • Remuez le tout,, sur feu vif ajouter de l'eau bouillante à 1litre et demi de plus que la hauteur.
  • Ajoutez du gingembre râpé et un petit morceau entier.

  • Laisser cuire tranquilou durant à peu près 1h30 2h.. Vérifier la cuisson de votre viande et de votre assaisonnement.

Servez la Loubia avec de la coriandre fraîche et un bon filet d'huile d'olive puis régalez vous !:).




Le saviez-vous ?
Contrairement à l'idée reçue que la Lubiya soit d'origine Espagnole "alubia", c'est bien de l'arabe classique " Allubya" qui lui même viens du Persan "Lubeya" que nous en viens l'origine culinaire.

Nous ne savons pas quand le haricot est apparu, selon moi à la même époque que les dinosaures! Voir même plus loin car la seule'datation recensé remonte à il y a presque 9000 ans, au Pérou !. C'est dans la zone inter- tropicale d'Amerique, c'est à dire l'Amérique centrale ainsi que le nord des Andes et le sud des Andes que sa domestication à été accompli.


Les populations de ces trois zones on diversifiés la variété du haricots selon leurs besoins, consommations, méthodes et cultures différentes qui apporte aujourd'hui une superbe variété de haricots.


Valeurs nutritionnelles :
Le haricot blanc fait parti des légumineux.
Je l appréci certe en plat cuisiné mais aussi pour ses d'important taux de protéines et de glucides complexes. Comme nombre de ses congénères, le haricot blancs apporte du fer, magnésium, calcium potassium mais aussi du manganèse qui joue ùn rôle indispensable dans l'activation de certaines enzymes qui ne peuvent fonctionner sans le manganèse. En plus de son équilibre glycémique et à sa synthèse des lipides, en particulier le cholestérol, le manganèse participe aussi à la formation du squelette et du tissus conjonctif.

Consommés sans modération les aliments contenant du Manganèse car il est indispensable pour le bon fonctionnement de notre métabolisme!:

"Pour le petite histoire, les Aztèques et les Incas se servaient des grains de haricots en guise de monnaie d'échanges... J'ai beaucoup de haricots blancs à la maison alors si quelqu'un connait des Incas qui veulent troquer quelques parures ...lol."
























































Articles les plus consultés