Galce vanille / Parfait au pralin et zest d'agrumes

Le délice d'Anis :) :).


Faire des glaces sans machine! Quelle bonheur lol.
Je vous avouerais me servir que très peu d'ustensiles dit "indispensable" pour la cuisine et pour cause, j'aime être libre de cuisiner ce que je veux, où je veux!:). Cette recette est parfaite si vous êtes loin de votre machine à glace et souhaitiez toute de même faire plaisir à votre entourage.
Sachez que vous pouvez déclinez à foison cette recette en mélangeant à la préparation des fruits secs, du pralin, du chocolat, du nougat, des fruits etc etc .. A vous et votre imaginaire.:).

Épilogue ;
" J'avoue être assez fier en déballant délicatement de son écrin de film alimentaire (lol) le parfait glacé préparé la veille au soir pour aujourd'hui.
C'est que je voulais absolument faire plaisir au bambins de la famille car voyez vous, ils sont mais juste terriblement adorables :)...
Tic-tac tic-tac me voilà pas impatiente .. ce parfait glacé est une surprise 😋 mais chuuuuut hein..:).

Je me souviens de la toute première préparation glacé que j'ai réalisé enfant,.. Je passais le mois de juillet à la campagne, un endroit en Auvergne je crois.. des gens mais tellement gentils.. le Monsieur se levais très très tôt pour travailler dans sa ferme, je le revoyait en début de matinée ou il buvait un bol de vin rouge avec une grosse tranche de pain, je trouvais cela vraiment étrange à l'époque. Son épouse quant à elle j'en garde le souvenir de femme forte et gentil. Ils étaient tout deux, attentionnés avec moi et ne louper pas une occasion de m'offrir une sucrerie.. le rêve de tout enfants en somme !:).

Sauf que... jamais de glace car la maison était trop éloigné des zones de commerce, la fonte était assuré.
Moi j'avais tellement envie de glace que je m'étais mise en tête qu'il me fallait juste cueillir des fruits rouges, les écrasés, les mélangés à de l'eau et du sucre puis les placés au congélo et voili voilou le tour était jouer..
C'est fou mais je me revoie encore en vous écrivant ceci, du haut de mes 10/11ans comme si c'était hier ..:):):).
La suite vous devez vous en douter.. immangeable! Lol.

J'aperçois devant la clôture colorée de la maison une voiture qui se gare, "A" en sort en trombe, je vais à sa rencontre.. quelle joie.. je l'entraîne dans la cuisine, lui fait voir son dessert.

"tata je valide, valide et re valide!:)". Voila ce que me dis, les yeux pétillants de gourmandise, mon bambin au sourire d'ange à la vue de ce Parfait glacé qui devrait clore notre déjeuner sous le figuier:)".

............

Ingrédients
  1. 5 jaunes d’œufs .
  2. 50 cl de crème fleurette montée en chantilly.
  3. 120 g de sucre en poudre.
  4. 1 gousse de vanille .
Réalisation :
  1. Battre les jaunes d’œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. 
  2. Gratter par-dessus, pour récupérer les graines, la gousse de vanille taillée en deux dans le sens de la longueur. 
  3. Dans un bol bien refroidi au congélo, monter la crème très froide en chantilly. 
  4. L’incorporer au mélange précédent.
  5.  Verser la préparation dans un moule rectangulaire en métal ou silicone de taille moyenne.
  6. Chemisez de film étirable (cela vous permettra un démoulage facile), puis laisser prendre au congélateur 24h.
Parsemez de zest d'agrumes et de pralin fait maison hein!:).

C'est prêt. Régalez vous !:!



Le saviez-vous ?
L’histoire des desserts glacés commence en Chine et en Arabie.
En Chine, des glaces refroidies par de la neige ou de la glace, étaient fabriquées plusieurs siècles avant notre ère.
Cette technique chinoise a ensuite été adoptée par les Arabes pour produire les sharbets (mot signifiant "glaçon fruité" en arabe et qui a donné le mot "sorbet").
Ces sirops refroidis avec de la neige étaient très appréciés des khalifes de Bagdad et de moi même lol , et allaient bientôt faire le tour du monde.

En 300 ans avant J.-C., les glaces aux fruits firent leur apparition à la cour d’Alexandre le Grand. Il s'agissait de macédoines de fruits mélangées à du vin du miel et refroidies au contact de la neige. J'ai eu l'occasion d'en goûter, pas en l'an 300 ans bien sûr lol  mais par un artisan glacier dont le savoir à été relégué et, ....Une féerie en bouche, un voyage...!:).

Trois siècles plus tard, l'empereur romain Néron faisait apporter de la neige des monts Apennins pour servir des rafraîchissements à base de miel, d'eau de rose, de canelle et de fruits secs lors des banquets impériaux.
C'est l’explorateur Marco Poloqui fit connaître les glaces en Europe, en rapportant de Chine le secret de leur fabrication au XIVème siècle.

Cette nouveauté fut d’abord servie en Italie, sur les tables royales et papales.
La cour de France découvrit les sorbetti et les granités, entres autres,  grâce à l'Italienne Catherine de Médicis épousé le roi Henri II.

Valeurs nutritionnelles :


Gourmandise , Fraîcheur et Bien-être 😉 lol. Ne pas en abuser car l'estomac n'apprécie pas le froid..

Articles les plus consultés