Coka algérienne.


"Lhumeur est a la coka algérienne lol. Ce petit délice ravi petit et grands et ce à n'importe quel moment de la journée !:).

Un parfum d'Alger la blanche me titille les narines , lieu où toute petite j'ai déguster ma 1ere coka.. tout juste sorti du four du boulanger.

Javouerais aujourd'hui que je ne lui avais pas fais bonne accueil.. je me disais que mais non je ne voulais pas manger du feuilletage et des tomates ensemble de bon matin.. mais c'est que j'étais petite et que moi en entrant dans la boulangerie j'envisageais plutôt une bonne gourmandise bien sucrée ! Lol. Je me souviens avoir docilement ouvert la bouche en retenant ma respiration et.... Surprise !!! C'était juste super bon!:). Je ne vous cacherai pas en avoir réclamer assez souvent.

Devenu grande je me suis rudement intéressé à la réalisation de la pâte feuilletée puis de sa garniture... Chose pas aisé car je pense que retrouver un goût d'enfance et très difficile .
Le destin a voulu que 20 ans après mon initiation à la coka j'ai obtenu la recette de ma coka d'enfance de chez ce fameux boulanger. :).

 Recette simplisme dont les secrets résiderons dans l'élaboration de votre sauce tomate et le croustillant de votre pâte feuilletée.

Je fini de boire mon café et je m' attelle à la réalisation de la coka car je suis dans une heure déjà avancer de la matinée. Et oui mes rêveries...

Avant tout je passe par mon potager afin d'y récolter les tomates qui seront l'atout phare de ma coka.
Mum de bonne tomate du potager bien rouge que je récolte à point. Tomate plus une bonne pâte feuilletée et le tour est jouer.

S et d ne tarderons pas arriver.. les enfants aussi par ailleurs. Ces derniers passerons la journée à la maison alors
Je vais leurs concocter pour leurs goûter de délicieux petit coeur que je réaliserais avec mon surplus de feuilletage. Je ramasse en route quelques citrons pour une bonne citronnade et hop dîrection ma maison bleue

De la fenêtre de la cuisine j'observe Le figuier dans tout ces états, le vent souffle et je prie pour qu'il cesse afin de nous gratifié de sa superbe lors notre déjeuner sous le figuier.


............,...........................................

Ingrédients :

  1. 2 pâtes feuilletées (maison! À façonner en forme rectangulaire).
  2. Sauce tomate fraîche maison à réaliser épaisse et non liquide en laissant juste s'évaporer l'eau de cuisson sur petit feu jusqu'à obtention d'une sauce epaisse.(recette sur mon blog).
  3. Olives noires.(olive à la grecque de préférence).
  4. 1 jaunes d'oeufs pour la dorure + 1 c à café de lait froid.

Réalisation :

  1. Sur du papier sulfurisé, Etalez 2 abaissés de pâtes feuilletées en forme rectangulaire.
  2. Etalez votre sauce tomate epaisse maison sur l'une d'elle en laissant 1 cm de bord vide.
  3. Recouvrez avec l'autre moitié de pâte feuilletée et bien souder les bords. (Aider vous d'une fourchette si nécessaire.)
  4. Etalez au pinceau votre mélange jaune d'oeuf/lait sur l'ensemble de la pâte recouvrante.
  5. Couper votre pâte de manière à en faire des parts carrés, ajouter une olive noire sur chacune d'entres elles puis enfournez le tout dans four préchauffé à 180°.
  6. Laisser cuire jusqu'à dorure complète de la coka. (30 mn à peu près).
C'est prêt ! Dégustez chaud ou froid.


Le saviez-vous ?
L'origine de la coka est peut être catalane (coca sous formes de chaussons) transmise aux Algériens ou l'inverse.. beaucoups d'avis divergents à ce sujet... Mais,
Contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas les pieds noirs d'Algérie qui l'ont transmise aux Algériens mais l'inverse... Ce qui semble plus logique et évident puisque c'est un met qu'ils ont découvert en Algérie et non en France.
À bon entendeur !😊.




Articles les plus consultés